L’ accordeur tout terrain…

Accorder sous un chapiteau , sur la scène d’un festival, en plein milieu d’une rue, au bout du quai, au bord de la plage, dans un petit château ou pavillon de la musique, dans des camps musicaux, à la Baie James, dans un centre d’aînés, dans une église, pour l’enregistrement d’un CD classique, pour le concert de pianistes de réputation internationale, ou à votre maison,  voilà toute une vie amenant son lot de surprises et aussi de difficultés car l’élément premier pour effectuer ce travail qui est basé sur la concentration de l’ accordeur est bel et bien le silence; Or c’est un état qui n’est pas toujours simple à retrouver…  le silence se faisant très rare !

ajouter une autre page.